MON RAPPORT A MON CORPS

Je vous présente Lisa, 10 ans qui ne prend pas de plaisir à manger, qui n’aime pas passer à table car elle sait que ce sera un long et difficile chantage avec sa maman. « Encore 2 bouchées et tu peux sortir de table » mais moi j’ai plus faim, je cherche pas à me priver, je ne cherche pas à être anorexique, j’ai juste plus faim, je mange à ma faim même si je sais que pour ma maman ce n’est pas suffisant. À chaque visite chez ma grand-mère j’ai le droit à cette fameuse phrase « alors tu manges ? » j’ai l’impression que c’est LE sujet de conversation de toute la famille et ça crée un cercle vicieux, je redoute le passage à table donc je n’ai plus envie de manger…

 

L’adolescence arrive et la faim aussi, je mange d’avantage, plus en quantité qu’en qualité d’ailleurs, j’ai une addiction pour les Chips Barbecue que je peux manger sans m’arrêter avec mes copines ! Je fais beaucoup de danse classique et je ne grossis pas, c’est tout simplement mon métabolisme. A l’époque je ne trouve pas de jean à ma taille, il n’y a pas de 34, et mes pantalons sont grands. C’est à cette période que je rencontre les personnes qui ont créé mes plus gros complexes qui sont encrés en moi : « t’es squelletique » « sac d’os » « alors ça se passe comment les œufs au plat ? » « tes seins n’ont toujours pas poussés ? ». Ces phrases je les entends de la part de « potes » mais pas seulement… Je me déteste mais j’y peux rien, je ne grossis pas mais je mange toujours à ma faim peut être pas assez mais pourtant à ma faim… 

 

J’ai 17/18 ans et je commence à avoir des problèmes de transit… je digère très mal mes repas et je m’éloigne régulièrement au lycée pour aller aux toilettes les plus lointaines. Un professeur repère mes va-et-vient et prévient ses supérieurs ainsi que l’infirmière du lycée. Je suis convoquée dans leur bureau et on m’explique qu’on m’a entendu me faire vomir, que l’anorexie est une maladie et que je dois être soignée pour ça. Définitivement, ce stéréotype de la minceur = anorexie me suivra donc toute ma vie ??? Je suis en colère car je ne vomis pas, non, j’ai juste des problèmes de transit mais ça personne ne le croira…

Je décide de prendre rendez-vous chez un gastro-entérologue, une consultation, une coloscopie et un allergologue plus tard, rien ! On écarte la maladie de Crohn, la maladie de Cœliaque, on ne trouve rien qui explique que tous les jours je digère mal mes repas, on me dit « c’est le stress ça passera avec les années » parce que le stress part en grandissant ?! 

Un second gastro-entérologue puis un troisième et le médecin m’annonce quoi ? Que « c’est à cause de ma maigreur »… encore et encore et je baisse les bras. Laissez moi tranquille, je vivrais avec mes intestins irritables mais je veux plus entendre une seule fois de ma vie que je suis trop maigre.

 

J’ai 20 ans et je fais mes premiers pas sur Instagram, je fais mes premiers pas dans ce monde qui peut être parfois cruel avec sa dose de haters. J’ai le droit à « va manger t’es trop maigre » « les jambes en mode anorexique c’est laid » et j’en passe… Je me forge une carapace années après années car je sais que je mange et que je ne suis pas anorexique mais cette méchanceté gratuite me blesse,  je me demande si ces gens ont réfléchi aux conséquences de leurs mots ? Et si j’étais vraiment anorexique, dans quel état ces commentaires me mettraient-ils ? 

 

J’ai 28 ans dans 15 jours, j’ai une carapace bien forgée, la plupart du temps les messages de haters me passent au dessus, j’ai pris un peu de poids, mes jambes sont moins skinny, mes poignées d’amour sont un peu plus bombées et j’ai désormais plus ou moins confiance en moi et en mon corps. J’ai appris que ça peut être joli d’être mince, j’ai appris que je peux porter de jolies tenues qui mettent en valeur ce corps qu’on a tant critiqué à ma place. Malheureusement, je ne suis toujours pas assez « grosse » pour certaines personnes et je suis en colère car les gens décident à nouveau pour moi de ce qui est bien ou non pour mon corps. Je fais attention à manger sainement à cause de mes problèmes de digestion toujours présents, à faire 3 heures de sport par semaine pour me muscler, à faire disparaitre un complexe disgracieux car j’en ai l’opportunité et on me parle de « faire l’apologie de la maigreur », c’est le comble !

Je me demande toujours pourquoi on dit à quelqu’un qu’il est maigre alors qu’on n’oserait jamais dire à quelqu’un qu’il est « gros ». Pourtant, j’ai moi aussi des complexes et c’est mon droit, être mince ne veut pas dire être « parfaite ». Être mince ne veut pas dire ne pas avoir de cellulite, être mince ne veut pas dire ne pas stocker, ne pas avoir d’amas graisseux à un endroit plus qu’à un autre… Nous sommes en 2020 et les mentalités n’ont toujours pas changées… 

83 thoughts on “MON RAPPORT A MON CORPS

  1. Oh mon dieu!!! Je me retrouve sur tout les points… J’ai vécu exactement la même chose que toi et encore aujourd’hui pourtant j’ai 35 ans! ( t’es jambes c’est des allumettes, mange!!! planche à pain ect…) Je me suis détesté toute ma jeunesse a cause de ces remarques.. et pour finir j’ai développé la fameuse colopathie fonctionnelle “intestin irritable” lol. mais aujourd’hui je suis marié 2 enfants et ça me passe carrément au dessus 😘

  2. MERCI!
    Tout ce que tu as vécu fait echo à ce que j’ai vécu. Les remarques au repas de famille : « prends-en encore un peu, il faut que tu manges plus ». Les enfants de mon âge : «  attention, il y a du vent tu vas t’envoler », mais le pire c’était en primaire, la dame de la cantine, qui chaque jour me rappelait combien je ne mangeais pas assez, et que j’étais difficile, alors que je mangeais à ma faim, certes je suis compliquée mais j’aime manger ce que j’aime, c’est le principal! Cette dame m’a tellement humiliée devant mes copines etc, que j’en suis venu à la provoquer, en arrêtant de manger, complètement! Au début ça été à l’école, puis à la maison. Au bout de quelques mois d’acharnement de la part de ma mère qui ne comprenait pas ce qui se passait, j’ai tout raconté, elle m’a enlevé de la cantine et j’ai pu réapprendre à manger comme je mangeais avant, à ma faim, ce que j’aimais, mais surtout sans critique! Aujourd’hui, j’ai 21 ans, je suis mince, j’ai des complexes, certains ne comprennent pas et me le font remarquer, mais maintenant je laisse tomber, je n’écoute plus, et je continue ma vie! Je suis née mince, c’est ma morphologie, et j’aime mon corps ainsi!

  3. « On oserait jamais dire à quelqu’un qu’il est gros » les personnes en surpoids ou en obésité morbide subissent le même lot d’insultes et de méchanceté gratuite. Dès qu’ils vont voir un médecin pour une « simple » angine, on leur dit de faire un régime, qu’ils mangent trop, qu’il faut arreter les burgers, les frites… le cliché dans l’autre sens.

    Ce n’est donc pas la peine d’opposer les maigres et les gros, ils vivent la même chose et peuvent se comprendre. Ensemble arretons les préjugés: on est tous beaux car différents.

  4. Coucou ma jolie, malheureusement ton récit me laisse à penser que depuis ton plus jeune âge, tu as dû faire face à un rapport avec ton corps qui ne devrait même pas faire l’objet d’une réflexion à l’âge de 10 ans. C’est à ce moment précis,que moi maman d’une merveilleuse petite fille se dit j’ai intérêt de faire très attention ! (j’ai aussi un petit garçon… Mais la société ne pousse pas les dictats de la perfection pour les garçons ouf ! Un soucis en moins, je prendrai le temps avec lui pour lui expliquer à l’inverse que la pression sur les hommes est tout aussi imbuvable). C’est dommage qu’à l’aube de tes 28 ans tu te sente contrainte de replonger dans ton passé pour expliquer à une poignées de “con…..es” à quel point le reflet de ton imagine est parfois difficile à regarder. Tu es comme 90% de nous toutes. Nous sommes toujours très durs avec nous même, et la moindre faille peut d’un coup de revers de main effacé tout le travail accompli pour s’accepter peut être même se tolérer parfois. Tu es belle, comme toutes les femmes d’ailleurs ! Grosse mince pas de seins trop gros seins y en a marre de devoir justifier qui l’on (nait)! On ne choisi pas notre génétique les gars ! Par contre on peu choisir d’être heureuse et de laisser les dictats aller se faire foutre !

  5. belle authentique et intelligente… j aimerai créer un bracelet pour toi 🙏🌈
    tu es une déesse sans le savoir ..

  6. C est superbement dit, quelle magnifique texte .. Tu es si belle🥰
    Plus jeune j ai perdu du poid ( 41kg pour mon petit mètre 60) et je n avais qu une obsession en reprendre, car beaucoup de critiques et bien évidemment pour la plupart infondées…cela a été très long , cette période avec du recul m a énormément forgée, un tempérament plus affirmé qui me vaut de savoir qui sont autour de moi les personnes saines et bienveillantes , mes amies tout simplement ☺️
    Aujourd’hui j ai 39 ans et je suis épanouie, peu importe notre taille, notre poids , l essentiel est de se sentir bien.. je réitère tu es une magnifique personne dans tous les sens du terme ❣️ C est avec beaucoup de plaisir que je te suis..
    Belle journée à toi 🌈

  7. Bonjour 👋🏻 Lisa
    Je vais avoir 39 ans ds 14 jours et j’ai le même problème que toi… Je n’ai pas le droit de me plaindre car je suis « maigre » 🤦🏻‍♀️ Et prtant, j’ai de la matière à en parler de cette vision que les autres ont de moi !! C’est encore un peu difficile le regard des autres sur moi mais j’essaie au maximum de passer outre. En plus je ne peux pas faire de sport depuis qq mois donc la graisse ds les cuisses se stockent, la peau d’orange est présente avec sa copine la cellulite et les fesses tombent… C’est vrai que vécu comme ça: c’est super d’être « maigre » … Je donne ma place à celui qui aime la bonne bouffe comme moi mais qui n’a pas de sensation de faim et après on verra s’il le veut encore mon corps « maigre » !!
    En tt cas, je suis de tt cœur avec toi face à ce genre de commentaires qui n’ont qu’un seul but: se sentir au-dessus des autres au lieu de s’entraider et être bienveillantes. Affectueusement, Sabrina.

  8. Bonjour,
    On dit: « l’important c’est de s’aimer soit même tel qu’on est »
    Il y aura toujours des cons, et sur internet ils se sentent tout puissant! Les messages qui te sont envoyés sont extrêmement violents, personne n’ose parler comme ça en face à face. Courage!

  9. Très joli témoignage. Si les mentalités pouvaient changer ça serait bien ! De mon enfance à mes 24 ans j’ai toujours été complexée par mon poids car trop maigre et pourtant j’avais beau manger à ma faim et même me forcer à manger autant que possible pour prendre du poids rien à faire (j’ai essayé beaucoup de choses pour prendre du poids). Les commentaires des gens peuvent être blessants. Je me souviens encore vers mes 16-17 ans dans un magasin un vendeur est passé et nous a lancé à mon amie et moi « il faut manger les filles ». Ce genre de phrases d’apparence anodines restent quand prendre du poids c’est déjà une de vos plus grandes préoccupations. Mon plus gros complexe était l’absence de poitrine et à 24 ans j’ai décidé d’y remédier par la chirurgie esthétique pour passer a un bonnet C. Ça m’a permis de beaucoup mieux m’accepter car mon buste ne faisait plus « maigre » et ça a harmonisé le reste. Avec l’âge et les hormones j’ai pris les kg qui m’ont permis de passer de « maigre » à « mince-normal ». J’ai depuis toujours du gras sur le ventre qui me complexe et à maintenant 28 ans j’envisage des solutions comme la cryothérapie mais j’ai l’impression d’être incomprise autour de moi comme je suis mince du reste du corps je n’ai pas le droit d’avoir ce genre de complexes.
    L’´essentiel c’est de se plaire à soi, et personnellement je te trouve magnifique. Tu es mince (et non pas maigre, j’insiste sur la différence) tu n’as pas besoin de kg en plus ou en moins. Quand on te regarde on voit une jeune femme en bonne santé, une source d’inspiration 😉

  10. Coucou Lisa, Personnellement je ne te trouve pas maigre, tu es mince et tu as une silhouette harmonieuse …une peau dorée…personnellement j’avais aussi cette silhouette quand j’avais 18 ans du haut de mes 1m74( j’en ai 23 aujourd’hui et je me dis que j’étais mieux avant, plus mince…et beaucoup me disent ” non avant t’étais trop mince ” les gens sont juste jaloux je pense et ne supportent pas leur propre corps alors ils se permettent de critiquer le corps qu’ils envient..et les corps qu’ils redoutentd’avoir’est triste mais bon…restes comme tu es ! De toute façon on est toujours trop mince / trop grosse/ trop blanche/trop plate/ trop de formes.. STOP . On est uniques et c’est tout ! C’est à cause de gens comme ça qu’ont se sent mal dans notre corps..💋

  11. belle authentique et intelligente… j aimerai créer un bracelet pour toi 🙏🌈
    tu es une déesse sans le savoir ..

  12. Merci pour cet article si joliment écrit. Mais je peux te dire que tu es parfaite comme tu es et très inspirante. Même s’il est vrai que les commentaires négatifs nous toucheront toujours plus que les commentaires positifs, c’est notre décision à nous d’y prêter attention. Tu es courageuse et tu es arrivée jusque là par ton dur travail et tes efforts sur soi. C’est si facile pour quelqu’un de critiquer a travers un écran assis devant sur son canapé avec du junk food plein les doigts. Ne les laisse pas t’atteindre et continue à être cette boss lady !

  13. Juste ♥️…
    Nous te trouvons magnifique Lisa et rien d’autre à rajouter.

  14. Je pense que tu as malgré toi le corps et le métabolisme que beaucoup de femmes aimeraient avoir, pouvoir manger un peu ce que tu veux sans grossir, pas besoin de faire particulièrement attention, pas une grosse faim donc pas besoin de te priver… et du coup ça attire les jalousies 🙂 ce sont les personnes qui te critiquent qui sont les plus mal dans leur peaux. Tu fais des envieuses et ça se comprend, tu as un corps superbe et tout te va! Ne te gâches pas la vie pour eux 😉

  15. Merci Lisa pour cet article qui a dû te coûter. C’est terrible d’entendre ça à longueur de temps. Ici c’est pareil, les gens se permettent des réflexions très dures “non mais tu vas finir par casser” “y a du vent reste dedans tu vas t’envoler”… alors que je mange comme 6 et que c’est juste mon métabolisme qui fait ça. Et quand je mange chez des gens j’ai tout le temps droit aux éternelles “mais tu le mets où tout ça ?” “T’as un ver solitaire ou quoi?” Bla-bla-bla… J’ai parfois envie de crier que non c’est pas facile et que c’est pas forcément “trop la chance” de ne pas prendre de poids.
    Alors merci pour ton texte, c’est important d’en parler. ❤️

  16. Hello!
    Je me reconnais beaucoup dans ton histoire! J’ai 32 ans, assez maigre et j’essaie de tomber enceinte. On m’a dit que je devrais essayer de prendre quelques kg,que ça pourrais m’aider.

    Pourtant ,et alors que je mange tout à fait normalement, avec des portions normales, je ne prends rien, ou alors si j’ai pris par exemple un kg, la semaine suivante, il est déjà loin.

    Comme toi j’ai eu droit à des remarques sur mon poids et mon alimentation. Si je décide de manger léger, on me demande pourquoi vu que je n’ai pas besoin de faire un régime. Et si je décide de manger un mcdo ou que je refuse en disant que c’est trop gras, on me dit que « de toute façon les filles comme toi elles prendraient jamais un gramme »

    J’ai aussi ressenti des problèmes digestifs comme toi, mon médecin me prescrivait uniquement des levures pour restaurer la flore intestinale, mais rien de plus.

    Je ne sais pas si ça pourrait t’aider dans ton cas, mais depuis quelques temps, je fais des séances de réflexologie, et j’ai ressenti vraiment une différence au niveau des problèmes digestifs qui peuvent être liés à d’autres soucis dans le corps. Parfois notre corps s’exprime via certains signes parfois difficiles à interpréter.

    J’ai commencé aussi des séances d’acupuncture, qui peuvent aussi avoir des bons résultats. Pour ma part encore trop tôt pour le dire, mais je ressens quand même des choses différentes dans mon corps.

    Si jamais si ça peut t’aider, ou en tout cas tu es loin d’être la seule dans ce cas.

  17. Coucou Lisa, ton article est très touchant et poignant. Je vis à peu près la même situation que toi, très mince début toujours et ce rapport à mon corps qui est très compliqué. Les remarques des copains, et ceux des personnes moins proche sont toujours aussi difficile à entendre ( même a 27 ans ). Je me reconnais beaucoup dans ton texte. Merci pour ton article qui m’a fait beaucoup de bien. Prend soin de toi et de tes proches. Besos

  18. Quel article Lisa.. ça n’a pas dû être facile de te livrer mais tu as bien fait ! Tu es parfaite comme tu es, de toute façon les gens aigris trouveront toujours quelques chose de blessant à dire.

  19. Bonjour Lisa,
    J’ai connu à peu près la même chose !! Aujourd’hui j’ai 65 ans et pris un peu de ventre a la ménopause quand je dis que je souhaiterai maigrir un peu de ce côté la,
    J’entend toujours « tu veux perdre un os !!! » tu n’as pas besoin de maigrir !! Maintenant ça m’est égal d’entendre ces bêtises, ça me passe au dessus mais bcp plus jeune j’ai souffert d’être « une planche à pain … comme il disait ou anorexique !!! » Je constate que malgré les années qui ns séparent les mentalités n’ont pas changé et ça me désespère !! Courage à toi et merci pour ce témoignage. Moi je te trouve superbe 👍

  20. C’est article est si touchant… et ça fait du bien… j’ai 23 ans et quand je reviens chez mes parents c’est toujours le même cirque, t’es toute maigre, tu te caches dans des vêtements trop large, tu n’es pas féminine, tu ressembles à un mec, mais à quel moment ça s’arrête ? À quel moment ils se rendent compte que ça nous rend malheureux, qu’on est pas malade, qu’on mange, que l’on prends soin de nous et que l’on est juste comme ça …
    merci pour ton partage en tout cas, et continue personnellement je te trouve très inspirante et très belle comme tu es 🤍

  21. Bonjour Lisa, je m appelle Cathy et j ai 52 ans… je te te suis chaque jour avec beaucoup de plaisir. Notre différence d âge pour moi est aussi une forme de liberté de choix et d action… et tes conseils sont toujours précieux.
    J ai un fils de 15 ans qui fait 1m80 pour 52 kg. Séparée du papa qui depuis qu il est bb l a constamment brimé pour sa grande minceur. Et encore aujourd’hui je dois me battre contre ce regard… pas toujours bienveillant.
    Mon garçon fait aussi de la danse, moderne jazz, et je peux t assurer que sa silhouette est gracieuse et pleine de vie.!!!
    Alors, don t care!
    Vis ta vie!
    Bien affectueusement.
    Cathy

  22. Ca me rend très triste de te lire! Les gens peuvent être si cruels, mais c’est uniquement de la jalousie mal placée, car ces personnes rêveraient d’avoir ton corps! Personne n’est parfait, mais tu es une très belle femme et personne n’a le droit de te juger! C’est souvent beaucoup plus facile de critiquer que ce s’occuper de ses propres problèmes! L’être humain peut parfois être mauvais mais ne le prends pas pour toi et continue à être la personne forte que tu es! Bisous

  23. Je te suis depuis des années, tu es une belle personne, les gens il s’arrêtent seulement à l’apparence ne réfléchissent vraiment pas bcp… super article en tout cas 😘

  24. Bonjour Lisa,
    Comme je te comprends… J’ai 38 ans je fais 1m72 et 49kg et j’ai entendu des moqueries et méchancetés toute ma vie même de mes sœurs et stt de ma famille.
    Ma propre sœur m’ayant dit d’aller me faire gonfler les bras (à une époque pour le manque de formes et de poitrine était un réel complexe et où même une gynécologue femme et oui…. m’a donné le contact de chirurgiens esthétiques)
    Et non souvent on nous dira que la société est méchante et intolérante envers les personnes obèses mais je ne crois pas ou pas uniquement alors parce que le fait d’être mince mais naturellement ne passe pas mais alors pas du tout. Ça attire la convoitise la jalousie… En tt cas peu importe mais ça ne laisse malheureusement pas indifférent.
    Comme tu le dis avec le temps on apprend à aimer ce corps et se dire que tel ou tel vêtement est plus beau sur un corps fin mais on ne peut pas dire que les blessures des mots passent réellement !!
    J’ai connu aussi les repas où je mangeais peu et où on me forçait et j’avais tellement mal au ventre.
    J’ai entendu comme toi que j’étais anorexique, un squelette, que mon ex allait me casser en 2 tellement j’étais maigre.
    Je te trouve très bien comme cela mais ce n’est que mon regard qui compatit vraiment.
    Comme je le dis souvent j’aimerais poster plus de choses et démarrer un blog ou autre mais malgré mon grand âge 😉 je ne suis tjs pas armée contre la méchanceté que l’on a le droit de penser mais que l’on est pas censée partager.
    Amicalement.
    Lydie

  25. Bonjour Lisa,
    J’ai vécu la même histoire que toi étant jeune avec les amies de collège et de lycée qui te demandent comment tu fais pour être aussi mince et ceux qui critiquent ta maigreur, et la difficulté de trouver des pantalons à ta taille. Pas simple à l’âge où tu apprends tout juste à découvrir ton corps.
    En plus de ça vers 15-16 ans, j’ai participé au concours Elite qui m’a fait rentrer dans le mannequinat. J’ai tout fait pour ne pas que ça se sache pour ne pas remettre de l’huile sur le feu et qu’on ne me gâche pas cette expérience.
    Ca a été une belle mais courte expérience. Dès lors qu’on m’a demandé de perdre du poids et d’arrêter de consommer des choses qui me faisaient plaisir type burger et cie (alors que je partais 1 an aux Etats Unis), j’ai revu mes priorités et me suis éloigner rapidement de ce milieu très hostile pour la confiance en soi et l’acceptation de son corps.
    Les dires de mes camarades de collège et lycée m’ont tellement complexé que j’ai commencé à manger tout et nimporte quoi dans les mauvaises quantité une fois arrivée à 18 ans. Parce que vu que j’étais mince, ça ne semblait pas important d’apprendre à manger sainement…
    Aujourd’hui je suis toujours mince, avec des “rondeurs” à certains endroits du corps et donc avec des légers complexes qui se sont installés à cause des réflexions des uns et autres au fil des années mais j’ai appris à aimer mon corps tel qu’il était et à manger sainement pour en prendre soin.
    Merci pour ton partage d’expérience qui j’espère servira à décomplexer des personnes minces et à faire prendre conscience à ceux qui font ces remarques qu’on ne peut pas juger étant donné qu’on ne connait pas réellement la vie d’une personne.
    Bon courage pour les péripéties de ta maison.

  26. Un seul mot “bravo” et ceux qui parlent devraient se demander si ce n est pas simplement de la jalousie. Moi je suis un peu grassouillette et je vous envie et vous trouve jolie et votre soeur aussi d ailleurs😘

  27. C’est très touchant cet articles, et je suis moi même encore ajd tres complexé par mon poids à l’inverse de toi je me trouve grosse, j’ai toujours eu peur d’aller chez le médecin parce qu’il allait me peser. Je ne suis pas obèse ou quoi que ce soit mais j’ai toujours ce complexe de me trouver pas assez fine et de me dire que je suis moins belle que les autres filles parce que j’ai les cuisses qui se touchent ou que mon ventre n’est pas parfaitement plat. J’espère que comme toi j’apprendrais a aimer mon corps. Gros bisous à toi ma belle.

  28. Coucou Lisa,

    Je viens de lire ton article… MERCI ! 💛 Merci d’oser faire la lumière sur cette culpabilité d’être mince. Je me retrouve beaucoup en ce qui tu écris, j’ai une morphologie mince et j’ai beau manger ce que je veux je ne grossis pas. Ca a été très longtemps pour moi un complexe, car je me suis aussi pris en pleine figure les mêmes remarques que toi (poitrine inexistante, des jambes trop minces, il faut manger pour remplir tout ça,… ).

    LA remarque qui m’a aussi longtemps suivie c’est : “Tu ne peux pas comprendre toi ce que c’est d’avoir des complexes, tu es toute mince, tu n’as pas à te plaindre”. Et pourtant des complexes j’en ai comme tout le monde. Comment peut-on se permettre de décider à notre place si oui ou non on peut en avoir ?

    L’adolescence a été la période la plus difficile pour moi. Lorsque tu vois tes copines sublimes avec des formes où il faut et que toi à coté tu ressembles physiquement à une “enfant”, c’est compliqué. Mais heureusement, la vie évolue et on évolue avec ! Aujourd’hui, j’ai 28 ans et je suis enceinte de 38 semaines (bébé arrive bientôt !! ). Même en étant enceinte, j’ai eu droit à des remarques déplacées comme quoi ce n’était pas normal de ne pas avoir pris beaucoup de poids etc. Mais en vrai, je me considère comme chanceuse maintenant et ceux qui prendront cette façon de voir les choses comme de la prétention et bien tant pis 🙂

    Le plus important à retenir c’est que nous sommes en bonne santé ! Certaines personnes ne peuvent pas comprendre que chacun est différent que ce soit physiquement ou mentalement et que c’est ce qui fait la richesse de notre monde !

    Bref, encore une fois merci pour ton article réconfortant et tu as raison d’avoir confiance en toi, tu es sublime !

    Belle continuation ✨
    Charlette Louis

  29. Et certaines personnes tombent dans l’anorexie ou se renferment en entendant ces remarques blessantes. Bravo pour cet article franc et qui j’espère permettra aux gens de se remettre en question. Oui je suis très optimiste. Bonne soirée (j’espere que l’odeur de la fumée va vite partir) 💗

  30. Bravo pour cet article ! Et merci aussi !
    Pendant des années, j’ai eu des réflexions de ce type, la directrice du collège qui convoque ma mère pour lui dire que je suis anorexique et que je ne mange rien.. bien qu’on lui dise le contraire rien n’y fait.
    En effet le moment du repas est devenu source d’angoisse sachant que juste après je vais avoir mal au ventre et que je serais obligé de trouver des toilettes tranquille (qu’il n’y a pas spécialement).
    J’ai fait en long et en large des examens, colposcopie, cœlioscopie, maladie de Crohn mis de côté, je peux aussi manger un paquet de chips sans soucis quand j’en ai envie et c’était aussi barbecue mes préférées.. ah ah!
    Je ne suis pas anorexique j’ai juste le syndrome du colon irritable et tout ce qui va avec!
    Je fais beaucoup de sport car j’aime ça, et les réflexions sont inévitables. La connerie humaine.
    Voilà sache que je te soutiens et te comprends pleinement .
    Et ça fait énormément de bien de voir qu’on est pas seule dans ce cas..
    Belle soirée

  31. Tu as une grande sensibilité et bcp de profondeur. Je te remercie d’avoir dévoilé tes blessures comme une confidence, c’est inspirant et rassurant en ce monde.

  32. Bonjour
    Moi je dis que les gens sont des jaloux … je vous trouve ravissante Lisa et pas maigre du tout moi je dis je dis que vous êtes menue et c’est pas un défaut.. je suis quelques blogueuses et c’est vous que je préfère à tout niveau beaucoup de classe et beaucoup de goût pour la deco et autres bravo
    Ne changer rien 👍

  33. Coucou Lisa,
    Je te suis sur instagram et c’est la première fois que je vais commenter un article ou une publication.
    Je me reconnais dans ce que tu dis. Je suis mince, certain diront maigre. Moi aussi je remarque que les gens osent faire des réflexions aux personnes ayant notre métabolisme et notre morphologie. C’est incroyable ! J’ai 32 ans et c’est la première fois de ma vie que j’ai pu cette année donner mon sang car j’ai dépassé les 50 kilos. J’ai longtemps était à 47 kg pour 1m62. J’ai toujours eu un très bon appétit et pourtant je n’ai jamais pris du poids ce qui apparement interpellaint et gênait certaines ! Ma mère du même gabarit que moi m’a toujours dit qu’après 30 ans le corps change ou même après les grossesses et effectivement à 32 ans je vois mon corps changer même si je n’ai pas d’enfant. Je stock et ça c’est nouveau pour moi !! Me voilà avec de la cellulite au niveau des fesses et des cuisses.. Et je fais du sport pour me muscler et me bouger aussi car on connaît les bienfait d’une activité sportive sur le mentale. Certaines me rigolent au nez car je fais toujours du 34 et ne comprennent pas de quoi je me plainds. Dans mon entourage et surtout venant des filles j’entendais “tu fais du sport tu vas perdre un os !” ou alors dans mon travail ” quoi t’as 32 ans mais arrête t’as un corps de gamine de 22 ans jamais je t’aurais donner ton age” blablabla. J’ai limpression de ne pas être pris au sérieux. J’ai 32 ans oui et je me suis toujours bien sentie dans mon corps et dans ma tête et au final je crois que c’est aussi ça qui dérange ! Beaucoup trop de gens sont mal dans leur peau et n’ont pas de bienveillance ni pour les autres ni pour eux mêmes. A mes yeux ce sont ces personnes qui sont à plaindre et leur réflexion me passent au dessus. Je pourrai tellement leur renvoyer la balle mais de façon tellement méchante que je préfère me taire. Personne n’a à se justifier ou s’excuser d’être ce qu’il est ! J’aime ton article 👌🏻 et j’aime ton compte instagram 👌🏻

  34. Hello Lisa 🌻

    Je ne te suis pas ponctuellement , et ne fait pas partie de là sphère « Instagram able » ; mais ton écrit me touche profondément et me fait chaleur 🙏🏻 Car au delà pour toi de clarifier « ta maigreur » il permet également aux filles qui en sont touchés de se reconnaître .
    J’ai également des soucis de digestions , et chaques repas est suivi d’une digestion longues et assez douloureuse . même si Le diagnostics n’a jamais été écrit , je connais mon corps et davantage qu’un médecin qui n’aura qu’une définitions médicale apprise et acquise pendant 7/8 longues années de tête penché dans des livres .
    Et ces soucis de digestions entraîne par conséquences une minceur qui aujourd’hui au 21eme siècle est concorde pas avec nos modèles société qui prône désormais « Le biens dans son corps » et qui perversement correspond aux rondeurs que l’on doit assumé . Bref , la minceur faut l’assumer aussi , et tout les joli commentaires bienveillants qui vont avec .
    Bref2 , merci pour ton écrit , il t’as sûrement fait du bien en l’ecrivant , mais il faut du bien en le lisant également .
    Bien à toi 🌷🌻🌼

  35. Lisa, ton article m’a touché je me reconnais dans certains passages, je suis aussi fine j’ai aussi des problèmes d’estomac j’ai fait des Coloscopies et fibroscopies on ne trouve rien pareil on me dit que c’est le stresse…. et en effet on a critiqué ma poitrine car j’en ai pas beaucoup et les gens ne comprennent pas qu’on a des complexes par ce que on est fine c’est incroyable. Bref je vais pas faire un article moi aussi j’espère que tu me lieras et je tiens à te dire que tu es une femme magnifique avec un corps magnifique pas du tout maigre ce sont des jaloux qui te disent ça et j’avais même pas vu tes poignées d’amour ahah. Je suis de bordeaux comme toi et j’espère t’apercevoir un jour. 😘

  36. Tellement touchant!!!
    Toute cette angoisse, tristesse, ce besoin permanent de se justifier et surtout auprès des gens que l’on aime alors que dans ton fond tu sais que tu ne fait rien de mal! La jalousie rend tellement méchant! Et les proches pensent souvent que c’est leur rôle de faire en sorte de surveiller l’appétit de ceux qu’ils aiment! Ça peut être inquiétant c’est vrai car tellement de jeunes filles ont des troubles alimentaires mais si ce n’est pas ton cas tu as du réellement te sentir incomprise. Saches que moi je n’ai pas pour habitude de critiquer le physique des autres ni d’ailleurs de complimenter mais ton post est très touchant et je pense qu’il est nécessaire que tu saches que ce que je vois en te regardant c’est une jeune femme sublime avec ce qu’il faut là où il faut et je suis quelqu’un d’assez difficile!!! Si seulement tu te voyais comme les autres te voient tous ces vilains souvenirs s’envoleraient! 🤗

  37. Merci pour cet article qui résume ce que j’ai vécu étant plus jeune, les moqueries etc… moi qui me pensait seule..
    il m aurait aussi fallu approcher à trentaine et être maman pour être bien plus forte et laisser ces méchancetés derrière moi!
    Tu es très belle et une super fille !! Personne n’est parfait !!! Il serait tant de se respecter les uns les autres.
    😘

  38. En effet, je ne pensais pas que autant de personnes se retrouveraient dans cet article… Merci pour ton témoignage !

  39. Moi ça s’est déclenché à 25 ans, cellulite, culotte de cheval et poignées d’amour mais ça je n’ai pas le droit de le dire…

  40. Olala même lors de ta grossesse on ose te dire des choses ! Félicitations en tout cas !!!

  41. Tu es très belle comme tu es ! On est toutes différentes et c’est ça qui fait notre particularité j’en suis sure

  42. Ça ne m’étonne pas pour le milieu du mannequinat en effet… J’espère aussi que cet article aidera

  43. Oui de la jalousie ou juste de la méchanceté gratuite pour se sentir exister avec l’excuse “c’est de l’humour ca va”… Merci !

  44. Même à 65 ans olala je pensais que ça passerait en grandissant ! planche à pain je l’avais oublié cette expression je l’ai connue aussi

  45. Je suis ravie de savoir que l’article t’a fait du bien ! Et non tu n’es pas seule !!

  46. Super intéressant pour la réflexologie je vais me renseigner merci beaucoup car la levure n’a aucun effet !!

  47. C’est exactement mon cas, personne ne comprends la cryo alors que même le médecin a été étonné de voir que je stockais en effet !

  48. Mais pour les gens il est impossible d’avoir de la cellulite avec cette morphologie !!! C’est dingue

  49. Les dictats de la perfection tu as le mot juste !!! J’ai choisi d’être heureuse 99% du temps mais le reste du temps les commentaires me blessent encore

  50. Olala mais c’est horrible d’en arriver là à cause de cette femme !!! Ça me met tellement en colère

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *